lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > En bref : GeoEye-1, le « satellite de Google », est lancé

En bref : GeoEye-1, le « satellite de Google », est lancé

Futura-Sciences.com

mardi 9 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Satellite de Google ? Pas tout à fait, malgré quelques titres tapageurs parus çà et là… Le lancement est intervenu dimanche 6 septembre à 18 h 50 TU depuis le pad SLC-2W de Vandenberg (Californie) au moyen d’une fusée Delta 2, propulsant GeoEye-1 sur une orbite circulaire à 676 km d’altitude.

Ce satellite qualifié de commercial ira d’abord grossir les rangs d’autres moyens d’observation de la Terre, comme Ikonos, essentiellement dévolus à la reconnaissance et à l’observation des ressources terrestres. Les autorités américaines ne s’en cachent d’ailleurs pas, en annonçant que GeoEye-1 est « contrôlé par l’agence de renseignements nationale américaine du Ministère de la défense », comme l’indique le document public mis en ligne par Boeing Launch Services et United Alliance. »

N’empêche, la partie commerciale de cette réalisation nous intéresse pleinement puisque Google – qui en est son unique client – a conclu un accord de dix années (ce qui correspond à la durée de vie prévue du satellite) avec la société GeoEye pour utiliser les images prises par ses caméras dans son logiciel de cartographie Google Earth. Celui-ci s’en enrichira progressivement à partir du mois de novembre de cette année.

Une résolution à peine bridée

La résolution atteinte par GeoEye est de 165 cm par pixel en couleurs et 41 cm/pixel en noir et blanc, toutefois celle-ci sera ramenée à 50 cm/pixel pour des raisons légales. A noter que la résolution de certains satellites militaires franchit aujourd’hui le seuil du centimètre/pixel, bien que leurs caractéristiques précises ne soient pas divulguées pour des raisons que l’on comprend…

Un deuxième exemplaire, GeoEye-2, devrait prendre son envol en 2011 afin d’assurer la continuité du service.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :