vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Suppression de Cristina : "pas sérieux"

Suppression de Cristina : "pas sérieux"

AFP

mardi 9 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a estimé aujourd’hui qu’il n’était "pas sérieux" de demander la suppression du fichier secret Cristina, concernant notamment le terrorisme, créé en même temps que le fichier Edvige, et mis à la disposition du Renseignement intérieur.

Onze associations, notamment la Ligue des droits de l’Homme, Aides, le Syndicat de la magistrature, la CFDT, la CGT ou encore le FSU, ont déposé le 29 août "un recours en annulation du décret non publié" créant Cristina, selon des sources judiciaires.

Cristina (Centralisation du renseignement intérieur pour la sécurité du territoire et les intérêts nationaux) est le fichier de la nouvelle Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) résultant de la fusion des ex-DST et Renseignements généraux.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :