samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Du Wimax à 3,3 Ghz pour la vidéo-surveillance de la ville de Reading, en (...)

Du Wimax à 3,3 Ghz pour la vidéo-surveillance de la ville de Reading, en Grande Bretagne

Réseaux & Télécoms

jeudi 11 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Du Wimax à 3,3 Ghz pour la vidéo-surveillance de la ville de Reading, en Grande Bretagne

L’intégrateur Metranet a déployé un petit réseau Wimax dans le spectre des 3,3 Ghz pour le contrôle de la circulation et la vidéo-surveillance de la ville de Reading (Grande Bretagne).

Metranet utilise cette fréquence via une licence provisoire non opérationnelle attribuée par l’Ofcom, l’autorité de régulation des télécoms (équivalent de l’ARCEP français). Une station de base et des CPE d’Alvarion sont installés.

L’ensemble sert à la collecte des caméras de télésurveillance en circuit fermé et le contrôle du trafic aux carrefours. Le réseau WiMAX a été mis en exploitation en mars 2008 pour remplacer le réseau filaire existant.

La surveillance vidéo en temps réel est renvoyée à la salle de contrôle centrale et les feux tricolores peuvent ainsi être gérés manuellement, via le réseau WiMAX, de façon à améliorer le trafic. « Le réseau Wimax délivre des images claires même en provenance de caméras très éloignées, se félicite Simon Beasley, Transport Network Manager de Reading Borough Council.

« Une fréquence dédiée est l’idéal pour un déploiement critique dans une ville comme Reading, souligne Roger Horlock, directeur de Métranet.

Parmi les extensions, le réseau devrait amener de nouvelles applications comme la fourniture d’information de déplacement en temps réel aux usagers des trains et des bus, la surveillance en circuit fermé dans les bus pour améliorer la sécurité et la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation pour fluidifier le trafic.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :