dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > La BEI investit 80 millions d’euros dans l’innovation à la (...)

La BEI investit 80 millions d’euros dans l’innovation à la française

Ariane Beky, NetEco.com

samedi 8 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La Banque européenne d’investissement accorde un prêt de 80 M€ à Oseo, entité publique regroupant l’Anvar, la BDPME, Sofaris et Oseo Services.

La Banque européenne d’investissement (BEI) injecte 80 millions d’euros dans l’innovation et la création d’entreprises à la française.

Etablissement public industriel et commercial (EPIC), Oseo est l’heureux élu. Le groupe créé en juin 2005 se présente comme un des moteurs de la croissance des petites et moyennes entreprises en France (oseo.fr).

Si l’entité est nouvelle, les structures qui la composent sont expérimentées : Agence française de l’innovation - l’Anvar, devenue ’société anonyme’ au début de l’été -, BDPME, Sofaris et Services.

Oseo va recevoir deux prêts : Le premier de 50 M€ participera au financement des investissements des petites et moyennes entreprises françaises, le second de 30 M€ constitue la moitié de la contribution apportée au programme "création d’entreprises" (PEC) géré par l’entité.

Signée le 6 octobre 2005 par Jean-Pierre Denis, président d’Oseo, et par Philippe de Fontaine Vive, VP de la BEI, ces contrats de prêt font suite à la coopération engagée par la BDPME (banque du développement des PME) et par la banque européenne (bei.org).

En effet, outre les 30 M€ investis en 2004 dans le cadre du PEC, deux prêts globaux de 50 M€ ont été accordés à la BDPME en 2001 et en 2003 - cette année-là, près de la moitié des projets financés émanaient de petites entreprises, de la high-tech aux biotechnologies.

Pour Oseo, faciliter l’accès aux financements des PME innovantes tout au long de leur activité est une priorité.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :