mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le FBI enquête sur les géants de la finance

Le FBI enquête sur les géants de la finance

J.B., le Figaro, avec AP et AFP

mercredi 24 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’agence gouvernementale américaine recherche de possibles fraudes, notamment dans les sociétés Fannie Mae, Freddie Mac, AIG ou encore Lehman Brothers.

Le FBI a entamé plusieurs enquêtes sur les sociétés financières en difficulté Fannie Mae, Freddie Mac, Lehman Brothers et AIG, qui ont déclenché le plan de sauvetage de 700 milliards de dollars du gouvernement américain. L’information dévoilée mardi soir par la chaîne américaine CNN a été confirmée par plusieurs sources souhaitant rester anonymes au sein de l’agence de renseignement.

Selon ces sources, l’agence recherche de possibles fraudes des sociétés de contrepartie hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac, mises sous tutelle par les autorités américaines, de l’assureur AIG, nationalisé, et de la banque d’affaires Lehman Brothers, qui a déposé son bilan. Un haut responsable de l’agence a précisé que les enquêtes, encore au stade préliminaire, allait se polariser sur les institutions financières et les personnes qui les dirigent. L’enquête vise, selon CNN, à déterminer si les responsables de ces entreprises ont eu une quelconque responsabilité dans le sort funeste des institutions financières ces dernières semaines via une « désinformation ».

Ces nouveaux dossiers portent à 26 le nombre de cas de prêteurs institutionnels qui ont attiré l’attention du FBI depuis un an, notamment la banque en faillite IndyMac Bancorp et Countrywide Financial Corp, autrefois premier prêteur immobilier du pays, maintenant filiale de Bank of America.

Les porte-paroles de Fannie Mae, Freddie Mac et AIG n’ont pas répondu dans l’immédiat aux appels qui leur ont été adressé mardi soir. Le porte-parole de Lehman Brothers n’était pas en mesure de commenter la situation.

Délits d’initiés

La semaine dernière, le directeur du FBI Robert Mueller avait indiqué que son agence suivait déjà 24 affaires de ce type, sans citer les noms des sociétés concernées. Mais il s’agissait de vérifier si certaines d’entre elles ont maquillé leurs bilans. Dans le cadre de la crise des crédits hypothécaires, le FBI recherche des responsables de fraudes comptables, de délits d’initiés, et des dissimulations de la valeur réelle des titres des sociétés immobilières et d’autres investissements.

Les enquêtes entamées mardi arrivent au moment où le gouvernement envisage une législation d’urgence qui lui donnerait des pouvoirs exceptionnels pour racheter des avoirs dévalués détenus par les sociétés financières en péril. Le plan annoncé vise notamment à sauver les marchés financiers mondiaux en cas de krach directement lié à la crise immobilière. Le secrétaire au Trésor Henry Paulson a estimé la semaine dernière avec le président de la Réserve Fédérale Ben Bernanke qu’il fallait attaquer le problème à la racine, en assainissant les milliards de dollars de prêts hypothécaires douteux qui sapent la santé des sociétés financières.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :