lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Menace d’attentats dans le métro new-yorkais

Menace d’attentats dans le métro new-yorkais

Nouvelobs.com

samedi 8 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La station située sous Madison Square Garden a été fermée et contrôlée par les forces de l’ordre vendredi.

Les autorités américaines n’ont pas encore été en mesure de confirmer que la menace d’attentat visant le métro de New York était réelle. C’est ce qu’a indiqué vendredi 7 octobre un responsable des forces de l’ordre à Washington. "L’information était précise mais pas vérifiée et l’enquête pour le moment ne nous a pas permis de la valider", a-t-il dit. Il a précisé que les forces de l’ordre ne "pensaient pas qu’il y avait une menace immédiate" sur le métro de New York et que la décision de la rendre public avait été prise par les autorités de la ville. Le maire de New York, Michael Bloomberg, a annoncé jeudi le renforcement de la sécurité dans le métro en raison d’une information du FBI sur "une menace spécifique concernant le réseau" de transport. "C’est la première fois que nous avons une menace avec ce niveau de précision", avait affirmé le maire. Le chef de la police de la ville, Ray Kelly, avait toutefois précisé que "l’information n’avait pas été complètement corroborée".

Station fermée

Une partie de la station de métro Penn à New York a été par ailleurs fermée vendredi.

Des spécialistes revêtus de combinaisons de sécurité, des membres de la Garde nationale et des policiers accompagnés par des chiens ont contrôlé dans la matinée la station Penn, très fréquentée, située sous Madison Square Garden. L’une des principales entrées était barrée. A 1,5km de là, à la gare routière du Port Authority Bus Terminal, des policiers étaient visibles dans les rues et l’une des voies de la Neuvième avenue était réservée aux services d’urgence. Les autorités fédérales ont qualifié la menace d’une "crédibilité douteuse". "Les services de renseignement ont conclu que cette information était d’une crédibilité douteuse. Nous avons partagé cette information tôt avec les autorités de l’Etat et de la ville de New York", a déclaré Russ Knocke, porte parole du département de la Sécurité intérieure.

Fouille

Un responsable de la police a déclaré sous couvert de l’anonymat que la menace était "précise" concernant le lieu, le moment et la "méthode", à savoir un attentat à l’explosif. "Nous avons fait et nous continuerons à faire tout ce que nous pouvons pour protéger cette ville", a souligné Michael Bloomberg. "Nous ne reculerons pas devant la dépense. Nous avons accru notre présence policière dans le métro". Raymond Kelly a appelé le public à avertir les autorités de toute activité ou personne suspecte. La police a reçu l’ordre de commencer à fouiller sacs, serviettes, poussettes pour enfants, et bagages. "Nous n’avions jamais eu auparavant une menace précise concernant notre métro", a expliqué le maire de New York, alors que le niveau de sécurité reste à l’orange, soit le même niveau depuis les attentats du 11 septembre 2001. Selon les estimations, quelque 4,5 millions de passagers empruntent en moyenne chaque jour le métro de New York durant la semaine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :