jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Pakistan - Le gouvernement fustige ses services de renseignement

Pakistan - Le gouvernement fustige ses services de renseignement

Nadia Blétry, RFI.fr

jeudi 25 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement s’est réuni, mercredi, pour évoquer la situation sécuritaire au Pakistan après l’attentat au camion piégé contre l’hôtel Marriott d’Islamabad qui a fait au moins 60 morts et 260 blessés le week-end dernier. Il a sévèrement critiqué les services de renseignement du pays pour leur « échec lamentable » dans la traque des auteurs d’attentats.

« Les agences de renseignement ont lamentablement échoué à mettre la main sur les auteurs des attentats, y compris celui de samedi dernier », peut-on lire dans le communiqué publié à la suite d’une réunion du gouvernement sur les questions de sécurité, une réunion présidée par le Premier ministre Youssouf Raza Gilani.

Certains membres du cabinet ont expressément mis en cause les puissants services de renseignement du pays, souvent considérés comme un Etat dans l’Etat.

Le chef du gouvernement a de son côté fait part de son mécontentement sur la situation sécuritaire du Pakistan. Le Premier ministre a également insisté sur la nécessité de repenser la stratégie de lutte contre le terrorisme.

D’autant que cette guerre contre l’extrémisme est de moins en moins bien perçue par l’opinion. Depuis plusieurs semaines, les zones tribales pakistanaises sont la cible de tirs de missiles, soupçonnés d’être américains, des frappes aériennes qui n’épargnent pas les civils.

La population se sent prise en étau entre les violences des militants et une guerre contre le terrorisme dont elle se sent parfois la victime.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :