samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’affaire Securitas est loin d’être terminée

L’affaire Securitas est loin d’être terminée

TSR.ch

dimanche 28 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Rebondissements dans l’affaire Securitas. Des documents en mains de la TSR montrent que l’agence aurait continué ses missions d’espionnage bien après 2005, date à laquelle elle assurait y avoir mis fin.

Parmi ces documents figure une note à en-tête de Securitas réclamant des indemnités supplémentaires à Nestlé pour des activités d’espionnage. Elle est datée du 23 juin 2008, soit après la diffusion du premier "Temps Présent" qui a révélé toute l’affaire (lire ci contre).

Un autre document daté d’octobre 2006 montre aussi que les taupes continuaient de rassembler des informations sur le groupe altermondialiste Attac. Les missions de renseignement et d’espionnage de Securitas auraient donc continué bien après ce qu’avait affirmé sa direction. Mi-septembre, Hans Winzenried, patron de Securitas, avait assuré que ces activités avaient cessé en 2005.

Débat au Parlement

Contactée par la TSR, Securitas n’a pas souhaité réagir immédiatement à ces nouveaux développements.

L’enquête de la police vaudoise n’est pas terminée et le juge doit encore se prononcer. A Berne, le Parlement devrait débattre de l’affaire la semaine prochaine. De son côté, le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence devrait rendre son rapport en novembre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :