mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > La guerre contre Al-Qaida n’affaiblirait pas la nébuleuse (...)

La guerre contre Al-Qaida n’affaiblirait pas la nébuleuse terroriste

Le Monde, avec AFP

lundi 29 septembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’idée selon laquelle la "guerre contre le terrorisme" menée par les Etats-Unis n’a pas affaibli Al- Qaida est très répandue à travers le monde, et nombreux sont ceux qui pensent qu’elle a même renforcé la nébuleuse islamiste, révèle un sondage publié lundi 29 septembre par la BBC. En moyenne, seulement 22 % des personnes interrogées pensent qu’Al-Qaida a été affaiblie, tandis que 29 % pensent que cette campagne n’a eu aucun effet et que 30 % estiment qu’elle a rendu l’organisation plus forte. Une majorité des sondés disent avoir une opinion négative de l’action de la nébuleuse Al-Qaida, sauf dans deux pays-clés pour la lutte contre le terrorisme : l’Egypte et le Pakistan.

Les Egyptiens sont 20 % à avoir une opinion positive d’Al-Qaida, 40 % ayant une opinion neutre, et ils ne sont que 35 % à voir la nébuleuse de façon négative. Au Pakistan, 19 % des personnes interrogées voient Al-Qaida de façon positive, 22 % de façon neutre et 19 % de façon négative. Quand on leur demande qui – Etats-Unis ou Al-Qaida – est en passe de remporter la bataille, les sondés de quinze pays estiment qu’il n’y a pas de vainqueur.

Au Kenya, au Nigeria et en Turquie, l’opinion dominante est celle d’une victoire des Etats-Unis. Et c’est en France (48 %) et au Mexique (48 %) où l’on rencontre le plus l’opinion que "la guerre contre le terrorisme" a abouti à renforcer Al-Qaida. En moyenne sur les 23 pays étudiés, 10 % des sondés pensent qu’Al-Qaida est en train de remporter la bataille, 22 % que ce sont les Etats-Unis qui ressortiront victorieux et 47 % qu’il n’y aura pas de vainqueur. Même aux Etats-Unis, 34 % seulement des sondés pensent qu’Al-Qaida a été affaiblie, et 26 % sont persuadés que "la guerre contre le terrorisme" n’a pas d’effet ou a rendu Al-Qaida plus forte (33 %).

"Malgré sa puissance militaire écrasante, la guerre que mène l’Amérique contre Al-Qaida est vue largement comme ayant débouché sur une impasse, et beaucoup croient même qu’elle a renforcé Al-Qaida", observe Steven Kull, directeur du Program on International Policy Attitudes de l’Université du Maryland. Pour cette étude, la société de sondage Globescan a interrogé 23 937 adultes dans 23 pays entre le 8 juillet et le 12 septembre 2008.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :