lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Coopération russo-australienne pour lancer des satellites depuis un (...)

Coopération russo-australienne pour lancer des satellites depuis un avion

AFP

mardi 11 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

L’usine aérospatiale russe Myassichtchev cherche à développer, en coopération avec la société australienne Technoimport, un système de lancement de petits satellites à partir d’un avion spécialement conçu pour atteindre des altitudes élevées, le M-55 Geofizika, a rapporté mardi l’agence russe d’informations militaires Interfax-AVN.

La fusée porteuse sera attachée au fuselage de l’appareil. A l’altitude d’environ 17 kilomètres, elle s’en détachera, trouvera ses repères dans l’espace, mettra en marche ses moteurs et gagnera l’orbite prescrite, a expliqué le constructeur en chef de l’usine, Valeri Novikov, cité par l’agence.

L’avion retournera ensuite à son point de départ et pourra être réutilisé, a ajouté M. Novikov. La fusée porteuse, qui pourrait compter deux, voire trois étages, pourrait peser, le satellite compris, jusqu’à 7,5 tonnes et mesurer une dizaine de mètres.

Les satellites, pesant une centaine de kg, pourront être placés sur des orbites de l’ordre de 700 km d’altitude.

Le projet, qui devrait aboutir d’ici trois ans, coûtera quelque deux cents millions de dollars, mais il permettra des économies importantes pour le lancement de satellites.

Il présente l’avantage de faire l’économie d’un cosmodrome et aussi de grosses fusées porteuses. En outre, l’avion permettant de lancer la fusée au dessus de l’océan, la chute de celle-ci, une fois sa mission accomplie, présentera moins de risques qu’au dessus de la terre ferme.

Toujours selon M. Novikov, la situation géographique de l’Australie, proche de l’Equateur, permettra de placer en orbite une charge plus importante que ce qu’on pourrait faire avec la même fusée porteuse sous d’autres latitudes plus éloignées.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :