mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un contrôle électronique sur le sol britannique

Un contrôle électronique sur le sol britannique

Clubic.com

mardi 7 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Selon ThisIsGloucesterShire, le service de renseignement électronique du gouvernement britannique (CGHQ) désire avoir accès à l’ensemble informations relatives aux emails, SMS et usages Internet au sein de la Grande-Bretagne. Le CGHQ aurait déjà reçu un fond d’investissement de près de 1,3 milliard d’euros pour mettre en oeuvre le plus ambitieux système de surveillance jamais construit sur le territoire.

Ce projet, baptisé Interception Modernisation Programme permettra au CGHQ, au MI5, au MI6 et à la police d’accéder à une base de données contenant l’ensemble des SMS, emails et historique de navigation d’un utilisateur britannique.

Bien sûr, un tel projet, qui n’est pas sans rappeler le dossier Edvige en France, ne fait pas l’unanimité. Jacky Fletcher, conseiller du parti conservateur et député de l’arrondissement de Cheltenham déclare : « ce serait une entrave énorme au droit de l’homme [...] aujourd’hui il est déjà possible de demander un mandat ponctuel à la Cour pour, par exemple, mener une enquête sur l’origine d’un message [...] j’aimerais vraiment savoir pourquoi ils veulent lire et stocker toutes ces données ».

Ceux qui sont en faveur du projet avancent qu’il s’agit là d’une mesure importante pour lever le voile sur les réseaux terroristes en analysant les noeuds de communication téléphonique. Dans son discours le mois prochain, la reine d’Angleterre devrait se prononcer sur le sujet et le département de l’Intérieur précise qu’aucune décisions n’a encore été prise.

Chaque année en Grande-Bretagne, 57 milliards de SMS et 3 milliards d’emails sont envoyés. Le territoire compte environ 18 millions de connexions haut débit.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :