samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Rapport alarmant du renseignement américain sur l’Afghanistan

Rapport alarmant du renseignement américain sur l’Afghanistan

Reuters

jeudi 9 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Afghanistan est plongé dans une spirale négative et il est peu probable que son gouvernement soit en mesure de contrer la résurgence des taliban, selon un projet de synthèse des 16 agences américaines du renseignement cité jeudi par le New York Times.

Cette fuite intervient alors que les ministres de la Défense de l’Otan sont réunis à Budapest, où la question afghane occupe une place de choix. Washington devait appeler une nouvelle fois les membres de l’Alliance atlantique à s’impliquer davantage dans le conflit en Afghanistan.

Interrogée à Washington sur l’article du New York Times, Condoleezza Rice a confirmé que les organismes de renseignement avaient été chargés de faire le point sur le situation en Afghanistan, mais a dit ne pas avoir personnellement lu leur projet de rapport.

"L’Afghanistan est un endroit difficile. Il y a eu des progrès depuis 2001. Nous avons tous discuté des nouvelles circonstances là-bas et nous faisons le point pour voir ce que nous pouvons faire de plus", a déclaré la secrétaire d’Etat américaine.

Le rapport classé confidentiel évoque un effondrement du pouvoir central accéléré par la corruption au sein du gouvernement du président Hamid Karzaï et l’augmentation des attaques menées par les insurgés depuis leurs bases arrière au Pakistan.

Le document fait état de progrès dans la mise sur pied d’une armée nationale afghane mais souligne sans détour les effets déstabilisateurs du boom du commerce de l’héroïne qui, selon certaines estimations, représenterait la moitié des activités économiques du pays.

Le New York Times, qui cite des sources américaines autorisées ayant eu accès à ce document, précise qu’il s’agit de la version quasi définitive de la synthèse du renseignement national sur l’Afghanistan attendu pour le mois de novembre, soit après l’élection présidentielle.

Il s’agira, ajoute le quotidien, de l’évaluation la plus complète de la situation en Afghanistan remise depuis des années à l’administration américaine.

Au delà des attaques et attentats commis par des activistes opérant du Pakistan, ce rapport affirme que nombre des problèmes les plus lourds de l’Afghanistan trouvent leur origine dans l’administration même du pays.

Bureau de Washington, version française Henri-Pierre André et Marc Delteil


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :