mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Terrorisme-Drogue : l’OCS souhaite créer un réseau d’organisations

Terrorisme-Drogue : l’OCS souhaite créer un réseau d’organisations

RIA Novosti

jeudi 9 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) envisage de créer en Asie centrale un réseau d’organisations chargées de lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue, a déclaré mercredi à New York l’ambassadeur russe auprès de l’ONU, Vitali Tchourkine.

"L’OCS compte parmi ses priorités le renforcement de la sécurité régionale en Asie centrale où la situation est déstabilisée par la menace du terrorisme et de la drogue qui émanent de l’Afghanistan", a-t-il constaté lors d’une réunion de la Commission juridique de l’Assemblée générale des Nations Unies.

"Les pays membres de l’OCS envisagent de poursuivre leurs efforts en vue de créer un large réseau de partenariats pour faire face auxdites menaces en mobilisant les Etats et les organisations régionales intéressées. L’OCS prône le renforcement actif de la coopération régionale et souhaite multiplier les contacts avec l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) et le Comité antiterroriste de la CEI", a souligné M. Tchourkine.

L’ambassadeur a confirmé la disposition de l’OCS à coopérer plus étroitement avec les organes antiterroristes de l’ONU. "Nous sommes convaincus qu’en travaillant ensemble nous pouvons avancer en vue d’atteindre l’un de nos objectifs prioritaires, à savoir concerter un projet de Convention globale sur le terrorisme international", a-t-il indiqué.

Parmi les exemples positifs de coopération des structures antiterroristes de l’OCS, M. Tchourkine a cité leur engagement dans la sécurisation des Jeux olympiques de Pékin.

L’OCS regroupe la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Chine, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :