jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > France : 20 ans requis pour terrorisme

France : 20 ans requis pour terrorisme

AFP

samedi 11 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Vingt ans de réclusion ont été requis aujourd’hui contre le salafiste Safé Bourada, déjà condamné il y a dix ans pour son rôle dans les attentats de 1995 en France, et jugé à Paris pour avoir fondé un groupe terroriste islamiste, qui aurait planifié des attentats en Europe.

Le procureur a réclamé une "peine de neutralisation sociale" contre le prévenu, au vu de "la persistance de sa détermination et de sa dangerosité" et estimant qu’il n’avait "tenu aucun compte de sa précédente condamnation". Il a requis 20 ans d’emprisonnement, assorti d’une peine de sûreté des deux tiers.

Contre les huit autres prévenus, également poursuivis pour association de malfaiteurs à visée terroriste, le parquet a requis des peines allant de un à neuf ans de prison. Pour le représentant du ministère public, l’infraction est clairement caractérisée, le groupe incriminé, Ansar al-Fath, ayant bien eu "une structure, un programme d’action, une clandestinité".

Idéologue d’origine algérienne, Safé Bourada a été condamné en 1998 pour son soutien logistique au groupe qui avait organisé la campagne d’attentats en 1995, dont celui en juillet contre le métro Saint-Michel à Paris, qui avait fait 8 morts et plus d’une centaine de blessés. Peu après sa sortie de prison, en 2003, Bourada a fondé un groupe baptisé Ansar al-Fath (Les partisans de la conquête), un réseau qui, selon l’accusation, a envisagé de mener des actions violentes en Europe et cherché à recruter des candidats au jihad.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :