mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Google Earth : GeoEye-1 ouvre l’oeil

Google Earth : GeoEye-1 ouvre l’oeil

Matthieu Dailly, NetEco.com

samedi 11 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le satellite GeoEye-1, destiné à fournir des images de la Terre très haute résolution aux utilisateurs de Google Earth et au gouvernement américain, vient de prendre son premier cliché, mardi 7 octobre 2008. Le fournisseur d’informations satellitaires GeoEye honore ainsi un contrat d’une valeur de 500 millions de dollars, signé en septembre 2004, dans le cadre du programme National Geospatial Intelligence Agency (NGA) NextView. La vente des premiers clichés pourrait avoir lieu durant l’automne.

Depuis son lancement le 6 septembre dernier, GeoEye-1 était en phase de calibration et de test. Cette première image montre l’université de Kutztown située entre les villes de Reading et Allentown, en Pennsylvanie (USA). Elle a été obtenue à l’aide de données panchromatiques et multispectrales. « Cette ville est en fait la toute première image qu’a vu le satellite lorsque nous avons ouvert l’objectif de sa caméra. Nous espérons que la qualité des images sera d’autant meilleure au fur et à mesure que l’on poursuit la phase de calibration », explique Brad Peterson, le vice-président des opérations chez GeoEye.

JPEG - 153.9 ko

Conçu pour prendre des clichés à quelque 681 kilomètres de la Terre, et se déplaçant à une vitesse de sept kilomètres par seconde, GeoEye-1 fournira des images de 41 centimètres par pixel en noir et blanc et de 1,65 mètre en couleurs. Les images commerciales auront elles une résolution d’un demi-mètre au maximum en raison de certaines dispositions légales. Selon les dires de GeoEye, le nouveau satellite pourra prendre des images haute résolution de tout le Nouveaux Mexique en seulement une journée. Il vise à compléter, avec le satellite Ikonos, les outils d’imagerie commerciale à disposition de la NGA, dans le cadre de sa mission de sécurité nationale.

GeoEye-1 a été construit par General Dynamics Advanced Information Systems (Arizona), un spécialiste de l’électronique de défense. L’outil d’imagerie a pour sa part été réalisé par le spécialiste des fluides et des systèmes de défense ITT. La firme est d’ailleurs actuellement en train de construire la deuxième version de GeoEye dont le lancement est prévu pour 2011.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :