vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Liban : L’armée arrête les membres présumés d’une cellule (...)

Liban : L’armée arrête les membres présumés d’une cellule terroriste

AFP

lundi 13 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les autorités libanaises ont arrêté dimanche des membres d’une cellule "terroriste" responsable des récents attentats meurtriers à Tripoli, dans le nord du Liban, a annoncé l’armée.

"Dimanche à l’aube, plusieurs membres d’une cellule terroriste impliquée dans les explosions qui se sont déroulées dernièrement à Tripoli ont été arrêtés", annonce l’armée dans un communiqué publié par l’agence officielle.

Le 29 septembre, un attentat à la voiture piégée à l’entrée de la grande ville du nord du Liban avait fait sept morts, quatre soldats et trois civils.

Un précédent attentat, perpétré à la mi-août, avait tué 14 personnes, dont neuf soldats et un enfant.

"Une ceinture explosive qu’ils projetaient d’utiliser dans un autre attentat terroriste a été retrouvée en leur possession lors de leur arrestation", a ajouté l’armée dans son communiqué, précisant que les "terroristes" avaient été arrêtés par "une force conjointe de l’armée et des Forces de sécurité intérieures" (FSI, police).

La force conjointe "est à la recherche de l’un des membres principaux de cette cellule, Abdel Ghani Ali Jawhar", poursuit le texte.

"Les personnes arrêtées ont été interrogées par les autorités juridiques compétentes", affirme l’armée, qui dit qu’elle "publiera davantage de détails par la suite".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :