dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > L’opérateur européen de satellites Eutelsat va être introduit en (...)

L’opérateur européen de satellites Eutelsat va être introduit en Bourse

Dominique Gallois, le Monde

mercredi 12 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Après les américains PanAmSat, Worldspace, le néerlandais New Skies Satellites et le britannique Immarsat, le groupe européen Eutelsat est le cinquième opérateur de satellites à entrer en Bourse cette année.

Le numéro trois mondial du secteur, basé à Paris, sera coté sur Euronext le 26 octobre, a-t-il annoncé mardi 11 octobre. A cette occasion, 77,9 millions d’actions d’Eutelsat Communications, la holding du groupe, seront mises sur le marché, soit environ 39 % du capital. Le montant du placement est estimé à 1,2 milliard d’euros, dont 860 millions sous forme d’augmentation de capital. En cas de forte demande, l’offre sera portée à 103 millions d’actions représentant 51 % du capital. La fourchette de prix de l’action est de 15,25 euros à 17,75 euros, ce qui valorise l’entreprise entre 3 milliards et 3,5 milliards d’euros.

L’opérateur de satellites vit sa troisième mutation. Créé en 1977, en tant qu’organisation intergouvernementale (OIG), afin de doter l’Europe d’un réseau de télécommunications par satellites, Eutelsat s’est transformé en société anonyme en 2001, suite à la libéralisation du marché des télécommunications.

Ce changement de statut s’est accompagné d’une évolution notable de l’actionnariat. Ebranlés par l’éclatement de la bulle Internet, les opérateurs de télécoms ont laissé progressivement la place à des fonds d’investissement, pour se recentrer sur leur métier de base et se désendetter. C’est ainsi qu’Eurazeo, holding du groupe Lazard, est devenu, en 2003, le premier actionnaire d’Eutelsat en acquérant les parts de France Télécom. Il a renforcé ensuite sa position pour détenir 38,4 % du capital. Au nombre de cinq, dont trois américains, ces fonds s’apprêtent à céder entre 16 % et 26 % de leur participation pour récupérer une partie de leur mise initiale.

"RÉDUIRE L’ENDETTEMENT"

Exploitant une flotte de 23 satellites en orbite géostationnaire, Eutelsat diffuse plus de 1 700 chaînes de télévision et 860 stations de radio, vers 120 millions de foyers. La transmission de services vidéo représente 68 % des 750,4 millions de chiffre d’affaires de l’exercice 2004-2005, clos le 30 juin.

La part essentielle revient à la diffusion de programmes en clair et aux bouquets de télévisions payantes avec des clients comme Sky Italia, BSkyB, TPS, France Télévisions, BBC, CNN, Deutsche Welle et la RAI.

"Nous avons un fort potentiel de croissance dans la vidéo" , a estimé Giuliano Berretta, PDG du groupe, en évoquant les perspectives de développement de la haute définition, du numérique et du haut débit. Après avoir fortement investi pour développer son réseau, le groupe ralentit le rythme : 900 millions d’euros seront consacrés, d’ici à 2009, au lancement de trois satellites. Cependant, du fait d’une flotte jeune, l’endettement de la société atteint 3,15 milliards d’euros. Les sommes provenant de l’augmentation de capital "vont servir à réduire l’endettement et à lui donner une flexibilité financière pour assurer sa croissance future" , souligne le directeur financier, Claude Ehlinger.

Dans ce métier très rentable, avec une marge d’exploitation de 77,1 %, deux de ses atouts sont la régularité et la visibilité, les clients s’engageant à long terme en louant des canaux de transmission . "Il n’y a jamais de montagnes russes dans notre activité" , affirme M. Berretta. "Nous ne nous interdisons pas de faire de la croissance externe, mais la priorité est l’introduction en Bourse."


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :