vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Arabie Saoudite : Près d’un millier de personnes jugées pour (...)

Arabie Saoudite : Près d’un millier de personnes jugées pour terrorisme

Nouvelobs.com

mardi 21 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

991 personnes seront jugées dans des affaires de terrorisme après l’annonce du début de la procédure judiciaire. Aucune date n’a en revanche été donnée pour le début des procès, les premiers du genre depuis les attentats qui avaient frappé le royaume en 2003 et 2004.

Le prince Nayef ben Abdel Aziz Le ministre saoudien de l’Intérieur, a annoncé lundi 20 octobre que 991 personnes seraient jugées dans des affaires de terrorisme après l’annonce du début de la procédure judiciaire.

"On a commencé à déférer 991 personnes impliquées dans des affaires devant la justice après que les actes d’accusation aient été dressés", a déclaré le prince Nayef à l’agence officielle Spa.

Ces personnes sont accusées d’actes terroristes en Arabie saoudite depuis le début des attentats, le 12 mai 2003.

Aucune date

"Les dossiers seront examinés par étape" par la justice, a ajouté le ministre, sans donner de date pour le début des procès, les premiers du genre depuis les attentats qui avaient frappé le royaume notamment en 2003 et 2004 et dont la plupart ont été revendiqués par le réseau terroriste d’Al-Qaïda.

Le prince Nayef a donné un bilan, le plus complet jamais annoncé par les autorités saoudiennes, de ces attaques, en précisant que 74 membres des forces de sécurité ont été tués et 657 autres blessés.

Ces attaques ont fait aussi 90 morts et 439 blessés parmi les civils qu’ils soient saoudiens ou étrangers, a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité ont réussi à faire avorter plus de 160 opérations terroristes, a-t-il indiqué, estimant difficile de dresser le bilan matériel des attaques.

Dans leur campagne contre les auteurs des attaques, les forces de sécurité ont saisi, selon lui, trois tonnes d’explosifs et plus de 25 tonnes de produits pouvant entrer dans la fabrication d’explosifs.

Lundi, le porte-parole du ministère saoudien de l’Intérieur a indiqué que les services de ce département avait transmis le même jour les dossiers d’un nombre indéterminé de personnes accusées d’attaques terroristes au ministère de la Justice en vue de leur jugement.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :