mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Plus d’intelligence économique = moins d’espionnage (...)

Plus d’intelligence économique = moins d’espionnage !

Nicolas Moinet, Blog les Echos

mardi 21 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

A l’heure où la plupart des indicateurs économiques de la France sont dans le rouge (consommation, salaires, commerce extérieur, innovation, recherche, etc.), certaines affaires impliquant des pseudos cabinets d’« intelligence économique » font peser sur cette pratique des soupçons qui n’ont pourtant pas lieu d’être. Dernier exemple en date : la mise en examen de responsables du distributeur français du pistolet électrique Taser soupçonnés d’avoir fait espionner Olivier Besancenot, le porte-parole de la LCR. Quelques mois auparavant, Patrick Baptendier, ancien gendarme démissionnaire reconverti dans le renseignement privé (et mis en examen pour avoir divulgué des renseignements détenus dans diverses administrations au profit de cabinets dits d’« intelligence économique ») avait publié un ouvrage fort médiatique : « Allez-y, on vous couvre ! » : un barbouze au service de l’Etat, Editions Panama). Mélange des genres ? Confusion ? Michèle Alliot-Marie, Ministre de l’Intérieur, ne vient-elle pas d’appeler publiquement à un effort dans la sensibilisation des responsables économiques à l’intelligence économique, rappelant par là que cette démarche est une nécessité vitale pour nos entreprises et nos territoires. Attention donc à ne pas décimer le troupeau sous prétexte qu’il y a en son sein quelques brebis galeuses... surtout quand ces brebis sont venues malicieusement s’y mêler pour donner d’elles une image respectable.

Lire la suite


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :