lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Les futures jumelles de vision nocturne des fantassins

Les futures jumelles de vision nocturne des fantassins

Ministère de la Défense

jeudi 23 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La jumelle de vision nocturne « Minie Display » de Thalès, lancée lors du Salon Eurosatory 2008, a été sélectionnée par Sagem Défense Sécurité, maître d’œuvre du programme « Felin » (Fantassin à équipements et liaisons intégrées) . Elle devrait compléter rapidement l’équipement de tête des soldats de l’armée de terre française.

La sélection de ce nouveau matériel a été conjointement annoncée ce vendredi 17 octobre 2008 par les sociétés Sagem et Thales en présence du ministre de la défense Hervé Morin lors de la visite de d’Angénieux, une société du groupe Thales. A cette occasion, le ministre a précisé, que les « contrats sont en cours de discussion » et portent sur la fourniture de 14 000 jumelles.

Hervé Morin a également souligné que l’établissement d’Angénieux, spécialisée dans l’optronique - association de l’optique et de l’électronique -, « pointe de diamant de l’industrie française […], est un modèle original de « PME » adossée au grand groupe Thales. [Il a su] allier les atouts d’une PME, innovation et réactivité, et ceux d’un grand groupe, en particulier l’assise financière et l’accès aux grands programmes. »

Version miniaturisée et allégée (330 gr.) de sa grande sœur Lucie (40 000 jumelles vendues dans quinze pays), la « Minie Display » intègre un écran de visualisation sur lequel s’affichent des informations externes (le viseur d’une arme ou des données cartographiques). Cette jumelle de nouvelle génération se connecte également aux systèmes du fantassin, permettant notamment, via un système vidéo installé sur l’arme, le « tir déporté » de nuit, c’est-à-dire la concrétisation du concept de l’arme qui « tire dans les coins ».

Aude Le Calvé

D’un poid de 370 g, les jumelles a vision nocturne Minie Display de Thales, peuvent même être utilisées sous l’eau, si la profondeur n’excède pas 1 mètre. Crédit : Thales

JPEG - 237.3 ko

Le ministre Hervé Morin s’exprime sur l’acquisition prochaine des jumelles à vison nocturne pour les fantassins français, en présence de M. Denis Ranque, PDG de Thales. Crédit : R. Pellegrino/Ecpad


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :