dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Morin rencontre le régiment de chasseurs alpins en partance pour (...)

Morin rencontre le régiment de chasseurs alpins en partance pour l’Afghanistan

AFP

vendredi 24 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre de la Défense Hervé Morin a rencontré vendredi matin à Cran-Chevrier (Haute-Savoie) le 27e Bataillon de chasseurs alpins (BCA), dont trois compagnies partiront dans les prochaines semaines en Afghanistan dans le cadre de la force multinationale.

Ces quelque 560 militaires, qui viennent de suivre une "préparation opérationnelle exceptionnelle" de six mois, "sanctionnée par dix jours d’entraînement grandeur réelle dans le Briançonnais", seront déployés entre le 15 novembre et la mi-décembre dans la province de Kapisa, pour relever le 8ème RPIMa, selon le ministre.

"Pour réussir dans des environnements aussi variés et dans des opérations aussi délicates et dangereuses, il faut des qualités humaines et militaires irréprochables et vous en êtes le bel exemple", a déclaré M. Morin devant l’encadrement militaire de ce "bataillon d’élite", après avoir assisté à un exercice de tirs de combats à balles réelles par une des unités en partance.

Le ministre a souligné "l’esprit de corps très fort et la condition physique et morale excellentes" des chasseurs alpins qui devront notamment porter des charges de 30 ou 40 kilos par 2.000 mètres d’altitude.

"Je sais que vous êtes partagés entre impatience et appréhension, c’est légitime. Votre mission est difficile et risquée et vous le savez et c’est le sens même de votre engagement militaire et vous l’assumez", leur a-t-il dit.

Le 27e BCA "prendra part aux opérations de contrôle de zone, dans la province de Kapisa, un terrain montagneux et enneigé, sous les ordres du commandement régional", a expliqué le ministre.

"Le seul objectif est de permettre le redéploiement d’une présence durable de la police et de l’armée afghane afin que les Afghans assument par eux-mêmes leur sécurité", a-t-il souligné.

"Progressivement nous avons commencé à transférer à l’armée nationale afghane le contrôle d’un certain nombre de zones", a expliqué M. Morin. "Kaboul en août et dans une quinzaine de jours le nord de la région et progressivement toute la région de Kaboul", a-t-il dit, soulignant que "dans les mois qui viennent ce sera une armée de 80.000 hommes, qui progressivement prend forme et a vocation à nous remplacer".

Mais, selon M. Morin, "aussi longtemps que durera notre engagement en Afghanistan, des éléments du 27e BCA partiront chaque hiver (pour) des missions de renseignement, de présence, de reconnaissance et de nettoyage de zones tenues par les rebelles".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • régiment "exceptionnel" dans lequel il y a des gamins de 19 ans (pas du tout pro) qui ignore ce qui peut les attendre ; nous avons vécu de l’intérieur la "veillée d’arme" avec tous ses copains submergés de crainte et d’angoisse ; qu’on ne me dise pas qu’il était conscient de ce qu’il faisait, on doit les trier sur le volet (car au bout de 1 an d’engagement et bien ce n’était plus le meme) .
    nous avons peur pour lui. Il y a tant de militaire aguerris et pro ; pourquoi envoie-t-on des jeunes qui n’auront pas suffisamment d’expérience en cas de problème. En tant que mère, je souffre. Et que l’on ne me parle pas de patriotisme, pas de cette manière.
    tiens le coup P..... A bientôt parmis nous, je le souhaite
    fifisher