dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Twitter, une nouvelle arme pour les terroristes ?

Twitter, une nouvelle arme pour les terroristes ?

Ariane Beky, NetEco.com

vendredi 31 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La référence du microblogging, Twitter, pourrait-elle être une arme de choix pour les organisations terroristes ? L’ébauche supposée d’un rapport du 304ème bataillon de renseignement militaire US obtenue par Wired via la Fédération des scientifiques américains (FAS), intrigue. Daté du 16 octobre 2008, ce texte étudie l’utilisation potentielle des technologies web mobiles et fixes, en particulier Twitter, les services de cartographie et les applications vocales, pour planifier et exécuter des attaques terroristes.

Un chapitre du texte (Potential for Terrorist Use of Twitter) diffusé en fin de semaine au format pdf, détaille la manière dont Twitter serait utilisé par des groupes de pression, des activistes politiques, des fondamentalistes et d’autres acteurs, que ce soit dans un cadre licite ou non. Twitter, comme Noumba, Blog-it Express, Poodz ou encore Seesmic, propose aux internautes un service de blogging par messages courts. Selon le renseignement américain, Twitter serait déjà utilisé par certains de ses membres pour poster et/ou soutenir « des idéologies et des perspectives extrémistes ». L’utilisation de Twitter par des activistes et des hackers pourrait évoluer vers de « la surveillance ».

Paranoïa ou réalisme ? Après tout, quelle application web ne peut être utilisée à des fins de terrorisme ? La peur efface-t-elle le danger ? Doit-on privilégier le tout sécuritaire au détriment de l’innovation et de l’ouverture du Web au plus grand nombre ?


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :