mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Michèle Alliot-Marie remet le premier passeport biométrique

Michèle Alliot-Marie remet le premier passeport biométrique

Nouvelobs.com

vendredi 31 octobre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Jusqu’au 28 juin 2009, les mairies françaises s’équiperont du dispositif permettant d’intégrer une photo et des empreintes digitales numérisées au nouveau papier d’identité.

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a remis vendredi 31 octobre au matin le premier passeport biométrique français à un habitant de Chantilly dont la ville est la première équipée du matériel nécessaire à son élaboration.

Au terme d’une directive européenne de 2004, la France, comme tous les États-membres de l’Union Européenne, devra être en mesure de pouvoir délivrer sur tout son territoire un passeport biométrique, contenant les empreintes digitales numérisées de leur titulaire, à partir du 28 juin 2009.

Plus facile, plus rapide et plus sécurisé

Plus aucune autre forme de passeport ne sera délivrée à partir de cette date-clef, mais les documents actuellement en service resteront valables jusqu’à leur date d’expiration. Le passeport biométrique succèdera progressivement au passeport électronique, dont six millions d’exemplaires ont été fabriqués depuis le 13 avril 2006.

Après Chantilly, 2.000 mairies seront équipées du matériel nécessaire à l’établissement de la demande des nouveaux passeports d’ici le 28 juin prochain, après les tests en cours dans cinq départements : Aube, Gironde, Loire-Atlantique, Nord et Oise. Les mairies parisiennes devraient proposer le passeport biométrique à partir de mars 2009.

La ministre de l’Intérieur a tenu à souligner lors de son déplacement à Chantilly ce vendredi que ces nouveaux passeports et leur mode de délivrance représentaient "plus de rapidité, de facilité et de sécurité".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :