vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Armes nucléaires russes : Moscou dément les informations du (...)

Armes nucléaires russes : Moscou dément les informations du Pentagone

RIA Novosti

lundi 3 novembre 2008, sélectionné par LL

logo

Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a démenti les affirmations du chef du Pentagone Robert Gates du 28 octobre mettant en doute l’intégrité des arsenaux nucléaires russes.

"La partie américaine a déclaré encore une fois que dans les années 1990, des stocks considérables d’armes nucléaires russes avaient été perdus ou pillés. Ces insinuations n’ont aucune base", stipule un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères rendu public vendredi.

Robert Gates, intervenant mardi à la fondation Carnegie à Washington a déclaré qu’il "était préoccupé par des milliers de vieilles mines nucléaires, d’obus d’artillerie nucléaire", car les Russes, selon le Secrétaire américain à la Défense, ne savent pas eux-mêmes quel est le volume de ces armements et où sont-ils stockés.

"En dépit de toutes les difficultés qu’a vécu notre pays au début des années 1990, les standards de garantie de sécurité et de protection physique des arsenaux nucléaires ont été maintenus en Russie à un niveau assez élevé", souligne le ministère russe, ajoutant "qu’aucune "fuite" des armements nucléaires n’avait été permise".

"Nous tenons à rappeler dans ce contexte que selon la déclaration adoptée en février 2005 à Bratislava par les leaders de la Russie et des Etats-Unis, la protection de sites nucléaires russes et américains correspond aux exigences contemporaines. Apparemment, en raison de ses propres erreurs sur la garantie de l’intégrité des arsenaux nucléaires, Washington a préféré "oublier ce document", stipule le commentaire du ministère russe des Affaires étrangères.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :