mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Lutte contre la piraterie : France et Espagne débutent leur (...)

Lutte contre la piraterie : France et Espagne débutent leur coopération

Ministère de la Défense

mardi 4 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les ministres de la Défense français et espagnol, Hervé Morin et Carme Chacon, ont signé une déclaration d’intention sur la collaboration entre leurs deux pays, dans le domaine de la lutte contre la piraterie maritime, lors d’une visite sur la base militaire française de Djibouti, le 2 novembre 2008. Collaboration qui intervient alors que les deux pays ont été confrontés ces derniers mois à plusieurs actes de pirateries, au large des côtes somaliennes et dans le golfe d’Aden.

Ainsi, en accord avec les autorités djiboutiennes, la France mettra notamment sa base militaire à disposition de l’Espagne. Lors de cette visite, Hervé Morin a également rappelé que la France, qui assure la présidence tournante du conseil de l’Union européenne (UE), et l’Espagne, avaient « pris début août l’initiative de proposer à leur partenaires de l’UE de monter une opération au titre de l’Europe de la défense, pour protéger l’ensemble du trafic maritime » dans le golfe d’Aden.

Cette initiative a déjà conduit à la création, en septembre, d’une Cellule de coordination de lutte contre la piraterie, à Bruxelles, avec pour objectif principal de coordonner les moyens mis en place par les Etats-membres de l’UE, dans le golfe d’Aden. Selon Hervé Morin, elle constitue également « le point zéro de l’opération » navale anti-piraterie de l’UE, annoncée lors de la réunion informelle des ministres de la Défense de l’UE à Deauville des 1 et 2 octobre 2008.

L’opération sera « très probablement lancée » le 10 novembre prochain, lors du Conseil formel des ministres de la Défense de l’UE, à Bruxelles, a déclaré le ministre lors d’un colloque sur la défense européenne , qui s’est tenu à Marseille, le 31 octobre dernier. Il a également confirmé que celle-ci serait placée sous commandement britannique et menée « conjointement avec des moyens de l’Alliance atlantique et notamment des moyens américains ».

Trois navires de guerre de l’OTAN – un destroyer (italien) et deux frégates (grecque et britannique) - ont en effet commencé des patrouilles au large de la Somalie et dans le golfe d’Aden, afin de dissuader les actes de piraterie, suite aux décisions prises lors de la réunion des ministres de la défense de l’OTAN, à Budapest (Hongrie), les 9 et 10 octobre. Selon les contours dessinés pour la future opération européenne, l’UE envisage de prendre le relais de ces patrouilles, dans le courant du mois de décembre.

Linda Verhaeghe

En vidéo :

- Interview du Président du Comité Militaire de l’UE, le Général Henri Bentegeat, à Deauville, lors de la réunion informelle des ministres de la Défense de l’UE, le 2 octobre 2008 : dernière question sur la piraterie.

JPEG - 110.6 ko

Les ministres de la Défense français et espagnol, Hervé Morin et Carme Chacon, sur la base militaire française de Djibouti. Crédit : ECPAD


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :