mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Des hackers prennent le contrôle de la circulation à Los Angeles

Des hackers prennent le contrôle de la circulation à Los Angeles

Iain Thomson, Vnunet.com

mercredi 12 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le système contrôlant la régulation routière de Los Angeles a été piraté par deux ingénieurs mécontents de leur employeur.

Deux ingénieurs, spécialistes de la circulation automobile de Los Angeles, ont avoué avoir hacké le serveur contrôlant l’ensemble du réseau de la ville californienne, sur fond de de dispute syndicale à propos des salaires.

Gabriel Murillo, 39 ans, et Kartik Patel, 36 ans, ont avoué avoir pénétré dans le centre de surveillance automatisée de la circulation (Automated Traffic Surveillance Center) qui contrôle les feux de signalisation à Los Angeles.

Les deux ingénieurs ont accédé illégalement au système pour éteindre la totalité des feux rouges sur quatre points critiques du réseau routier, provoquant des embouteillages montres. Il a fallu pas moins de trois jours pour tout remettre en ordre.

Quand les négocations salariales débloquent...

Cette action a été menée dans le cadre d’une "négociation" sur les salaires entre les employeurs et l’association Engineers and Architects Association, qui représente les travailleurs du centre Automated Traffic Surveillance Center. Mais il n’a pas été démontré que le syndicat avait eu connaissance des actes de ces deux ingénieurs, ni qu’il les approuvait.

James Blatt, avocat de Gabriel Murillo, a déclaré au LA Times : "Il s’agissait d’une situation de grève et d’une négociation collective mouvementée. Elle aurait due être gérée de façon administrative. Mr. Murillo et Mr. Patel ont toujours été des citoyens modèles, qui ont consacré une importante part de leur vie professionnelle à la sécurité du transport du comté de Los Angeles".

Les deux accusés devront dédommager la ville de Los Angeles, passer 120 jours en prison ou exécuter 240 heures de travail d’intérêt général. Leurs ordinateurs personnels et de bureau seront également placés sous surveillance.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 12 novembre 2008 et intitulé LA engineers admit traffic-light hack


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :