mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Persistance d’une forte menace terroriste contre le Danemark, selon (...)

Persistance d’une forte menace terroriste contre le Danemark, selon les services de renseignement

AP

jeudi 13 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Les ressortissants et intérêts danois à l’étranger restent exposés à une menace considérable liée à l’extrémisme islamiste, ont averti jeudi les services de renseignement danois.

Le Service de sécurité et de renseignement danois a noté des signes de menaces, surtout en Afrique du Nord, au Moyen-Orient, au Pakistan et en Afghanistan. La réimpression le 13 février d’une caricature du prophète Mahomet a attiré l’attention sur le Danemark, souligne l’organisme. La publication originale des caricatures avait provoqué de violentes manifestations dans les pays musulmans en 2006.

Dans un communiqué, le renseignement danois précise qu’al-Qaïda utilise la caricature réimprimée en début d’année à des fins de propagande. "Des déclarations de responsables d’al-Qaïda" montrent que le Danemark reste une cible stratégique pour le réseau d’Oussama ben Laden et contribuent à "maintenir l’attention des militants extrémistes sur le Danemark et les intérêts danois", ajoute-t-il.

Dans un enregistrement audio diffusé sur Internet le 19 mars, Oussama ben Laden brandissait la menace d’une réaction "sévère" contre l’Europe en raison de l’affaire de la caricature. En juin dernier, un attentat à la voiture piégée a fait six morts devant l’ambassade du Danemark à Islamabad, au Pakistan. Un communiqué attribué à al-Qaïda a revendiqué l’attentat.

Les experts danois et internationaux en sécurité avaient estimé précédemment que le Danemark pourrait devenir une cible du terrorisme à cause de l’affaire des caricatures et de l’implication de son armée en Irak et en Afghanistan. Copenhague a retiré ses troupes d’Irak l’an dernier, mais compte plus de 600 soldats au sein de la force de l’OTAN déployée en Afghanistan.

Depuis 2005, la police a déjoué quatre complots terroristes présumés au Danemark, où le dernier attentat commis remonte à 1985 lorsque l’explosion d’une bombe devant les locaux de la compagnie aérienne North West Orient avait fait un mort et 16 blessés à Copenhague.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :