lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’aviation stratégique russe, un autre moyen de contrer l’ABM (...)

L’aviation stratégique russe, un autre moyen de contrer l’ABM (expert)

RIA Novosti

lundi 17 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La Russie pourrait faire appel à l’arme aérienne de précision en riposte à l’ABM américain en Europe, a annoncé Piotr Deïnekine, ex-commandant des forces armées soviétiques, lors d’un duplex Moscou-Berlin organisé par RIA Novosti lundi.

"Le système Iskander n’est pas le moyen le plus efficace de faire face aux ouvrages terrestres de l’ABM dont le déploiement est envisagé sur le territoire de pays européens. Nous avons à notre disposition les forces aériennes et je ne doute pas que la riposte sera adéquate", a indiqué le général en retraite.

S’agissant des missiles Iskander, l’ex-commandant de l’armée de l’air soviétique a noté que ceux-ci étaient en mesure de porter des frappes immédiates et de haute précision.

Prétextant une menace balistique iranienne, les Etats-Unis envisagent de déployer dix missiles intercepteurs en Pologne et de créer un radar en République tchèque. Moscou craint que ces systèmes nuisent à sa sécurité.

Jeudi dernier, le président russe Dmitri Medvedev a déclaré, dans un entretien au Figaro, à la veille du sommet Russie-UE à Nice et du G20 à Washington, que la Russie pouvait renoncer à la décision de déployer des missiles de théâtre Iskander dans la région de Kaliningrad (ouest) à condition que la nouvelle administration américaine analyse une fois encore la nécessité de déployer des éléments du bouclier antimissile en Europe de l’Est.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :