lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Espionnage des USA : "pure invention"

Espionnage des USA : "pure invention"

AFP

mardi 18 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La Chine a dénoncé aujourd’hui une "pure invention" après qu’un physicien américain d’origine chinoise eut plaidé coupable d’avoir transmis illégalement à Pékin des informations techniques et militaires portant sur des lanceurs spatiaux.

"Cette soi-disant histoire de la Chine dérobant de la technologie spatiale aux Etats-Unis est une pure invention avec des arrières-pensées mais elle est condamnée à l’échec", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang.

Shu Quan-Seng, 68 ans, né en Chine et naturalisé américain, a plaidé coupable de trois chefs d’accusation devant un tribunal fédéral de Norfolk (Virginie, est), selon le ministère américain de la Justice.

Ce chef d’une entreprise de haute technologie risque 15 ans de prison et plus de deux millions de dollars d’amende. La condamnation sera annoncée le 6 avril 2009. Entre janvier 2003 et octobre 2007, M. Shu a reconnu avoir fourni à la République populaire de Chine des informations sur "un système de moteur cryogénique pour des lanceurs afin de l’utiliser sur des lanceurs à partir d’une base située au sud de Hainan (Chine)", a précisé le ministère américain dans un communiqué.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :