lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un physicien renseignait Pékin sur les projets spatiaux américains

Un physicien renseignait Pékin sur les projets spatiaux américains

Reuters

mardi 18 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Un physicien américain d’origine chinoise a reconnu devant la justice avoir fourni à Pékin, entre 2003 et 2007, des informations confidentielles sur des programmes spatiaux américains. L’espion encourt 10 ans de prison.

Un physicien américain d’origine chinoise a reconnu lundi devant le tribunal de Norfolk, en Virginie, avoir fourni à Pékin des informations confidentielles sur le lancement d’engins spatiaux et versé des pots-de-vin à des responsables chinois pour remporter un contrat commercial au nom d’une société française, a annoncé le département d’Etat.

Shu Quan-Sheng, 68 ans, est président de la compagnie Amac International, spécialisée dans la technologie de pointe. Cette société, dont le siège est à Newport News, en Virginie, a des bureaux à Pékin.

Shu a reconnu avoir violé entre 2003 et octobre 2007 la législation américaine sur l’exportation d’armes et de données sensibles en fournissant à la Chine des informations sur la conception et la construction de moteurs cryogéniques pour fusées.

Il a également admis avoir versé près de 190.000 dollars de pots-de-vin à des responsables du gouvernement chinois pour obtenir l’an dernier en Chine un contrat de 4 millions de dollars en faveur d’une société française qu’il représentait, a précisé le département d’Etat.

Le sentence sera prononcée le 6 avril prochain et Shu est passible de dix années de prison.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :