vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : les garanties politiques de Washington insatisfaisantes (...)

ABM : les garanties politiques de Washington insatisfaisantes (Lavrov)

RIA Novosti

mardi 18 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Moscou n’est pas satisfait des garanties politiques fournies par les Etats-Unis sur le bouclier antimissile (ABM) en Europe orientale, a annoncé mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"En ce qui concerne ces garanties politiques hypothétiques, elles ont été formulées à plusieurs reprises, concernant le renoncement aussi bien à tout élargissement de l’OTAN qu’au déploiement de forces armées conséquentes sur le territoire de nouveaux membres de l’OTAN, ou encore à la création de nouvelles bases militaires. Pendant toutes ces années, ces garanties politiques sont restées lettre morte", a déploré M. Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe répondait à une question concernant le renoncement par Moscou au déploiement de batteries de missiles dans l’exclave russe de Kaliningrad en cas de présentation par Washington de garanties démontrant que l’ABM ne menace pas la Russie.

"Il faut des garanties physiques qu’aucune troisième zone de positionnement de l’ABM ne verra le jour en Europe et alors aucune opération à caractère technique et militaire de notre part ne sera nécessaire", a-t-il indiqué au terme de négociations avec son homologue portugais Luís Amado.

Les Etats-Unis ont l’intention de déployer un radar en République tchèque et dix missiles intercepteurs en Pologne sous prétexte de contrer la menace balistique émanant d’Iran. Moscou, préoccupé par l’installation de ces armements près des frontières russes, envisage de riposter en déployant des missiles Iskander et en effectuant un brouillage radio du radar.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :