mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Inde - Le "scénario" des attentats de Bombay inquiète la France

Inde - Le "scénario" des attentats de Bombay inquiète la France

Laurent Deschamps, avec agence, LCI.fr

samedi 29 novembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

- Michèle Alliot-Marie a demandé lors d’une réunion avec les services antiterroristes français l’organisation d’un exercice s’inspirant des attaques en Inde.
- Le président français, en marge de son déplacement à Doha, a par ailleurs promis à New Delhi la coopération des services de renseignement français contre le terrorisme.

Alors que l’enquête sur les attaques terroristes qui ont ensanglanté Bombay (lire notre article) a tout juste débuté, les offres d’aide faites à l’Inde se sont multipliées samedi. Et au-delà, face à la nouveauté de la méthode employée par les terroristes, de nombreux pays, dont la France, ne cachent pas leur inquiétude.

Un exercice avant Noël

La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie, qui accompagne Nicolas Sarkozy lors de sa tournée au Qatar et en Arabie saoudite, a ainsi déclaré avoir demandé jeudi soir, lors d’une réunion avec des responsables des services antiterroristes et de renseignement français, l’organisation d’un exercice reproduisant le scénario de Bombay. "A Bombay, il y a une particularité qu’on n’avait jamais vue jusqu’à présent, c’est la prise d’otages multiple", a-t-elle confié à des journalistes. La ministre de l’Intérieur a précisé que l’exercice d’état-major demandé, qui impliquera notamment le Raid, le GIGN (Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale) et les services antiterroristes, aurait lieu avant Noël.

Le président français, en marge de son déplacement à Doha, a par ailleurs promis à New Delhi la coopération des services de renseignement français contre le terrorisme. "Ces attentats en Inde sont particulièrement ignobles, lâches, scandaleux", a déclaré Nicolas Sarkozy à des journalistes à Doha. "J’ai eu l’occasion de dire au Premier ministre indien que les services français coopéreraient de toutes leurs forces pour aider cette grande démocratie à faire face à ce terrorisme insensé, gratuit, barbare."

Obama suit de près les évènements

Le président élu américain Barack Obama a présenté ses condoléances au Premier ministre indien Manmohan Singh après les attentats sanglants de Bombay qui ont fait au moins 195 morts, a déclaré un de ses conseillers samedi. M. Obama s’est entretenu par téléphone avec M. Singh. Il a réaffirmé au Premier ministre indien, comme il l’a répété souvent depuis son élection, "qu’il n’y avait qu’un seul président des Etats-Unis à la fois" (George Bush reste président jusqu’au 20 janvier 2009, ndlr), tout en lui assurant qu’il "surveillerait la situation (à Bombay) de près".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :