mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Trois ex-chefs des services secrets saluent la mémoire des fondateurs de (...)

Trois ex-chefs des services secrets saluent la mémoire des fondateurs de Princesse Tam-Tam

Pascal Junghans, La Tribune.fr

lundi 1er décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Ces messages ont été transmis par les anciens patrons de la DGSE, de l’Office fédéral des renseignements intérieurs allemand et du Mossad. Selon la DGSE, l’assassinat des deux seuls français tués à Bombay ne serait qu’une épouvantable coïncidence.

Trois anciens hauts responsables des services de renseignement, l’un français, l’autre allemand et le troisième israélien, ont adressé leurs condoléances à la famille de Loumia et Mourad Amarsy, les deux seuls français assassinés, parmi 195 victimes, lors de l’attaque de plusieurs sites de Bombay par des extrémistes islamistes, mercredi 26 novembre.

Loumia et Mourad Amarsy ont reçu cet hommage, dimanche 30 novembre, de la part du général François Mermet, ancien patron de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE, services secrets français). Le deuxième message venait d’Elmar Remberg, ancien vice-président du BfV, l’Office fédéral des renseignements intérieurs allemand. Le troisième a été rédigé par Dany Yatom, ancien chef du Mossad.

Loumia et Mourad Amarsy, de confession musulmane, avaient créé ensemble Princesse Tam-Tam. Mourad était président de l’entreprise de lingerie féminine. Loumia en était la styliste-en-chef et la tête d’affiche. Mourad Amarsy était une figure emblématique de la communauté malgache en France. Un des mieux renseignés sur l’Océan indien, il avait joué un rôle important dans la lutte contre Didier Ratsiraka, l’ancien dictateur de Madagascar, chassé du pouvoir en 2002.

Selon les responsables de la DGSE, l’assassinat de Loumia et Mourad Amarsy ne serait qu’une épouvantable coïncidence.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :