mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le Département de la sécurité intérieure américain

Le Département de la sécurité intérieure américain

Stéphane Bussard, Letemps.ch

mardi 2 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le président élu américain Barack Obama a nommé lundi son équipe de sécurité nationale. Parmi les nominations figure la gouverneure de l’Arizona, Janet Napolitano (photo ci-dessous), qui va diriger le Département de la sécurité intérieure.

Le Department of Homeland Security – ou Département de la sécurité intérieure – est le troisième plus grand ministère de l’administration américaine après le Département de la défense et celui des anciens combattants. Il a été créé en novembre 2002, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 et s’étale sur 150000 m2 dans 32 bâtiments différents. Il devrait déménager dans la zone d’Anacostia d’ici à 2012. Sa création a répondu au souhait de mieux coordonner les efforts dans la lutte contre le terrorisme et partait du constat que les agences de renseignement comme la CIA ou le FBI n’avaient pas suffisamment coordonné leurs efforts pour empêcher les attaques terroristes. Il s’est agi de la plus importante réorganisation de l’administration dans l’histoire des Etats-Unis.

Le Département de la sécurité intérieure comprend 22 agences fédérales. Cela va des garde-côtes aux Secours d’urgence (FEMA), en passant par le Service de la citoyenneté et de l’immigration. On estime que le Département de la sécurité emploie plus de 200000 personnes.

Le premier secrétaire général de ce mastodonte fut l’ex-gouverneur de Pennsylvanie Tom Ridge, qui prit la tête de la sécurité intérieure peu après les attentats du 11 septembre. Janet Napolitano est la troisième personne à diriger le Homeland Security après Michael Chertoff.

L’institution n’est pas épargnée par la critique. Certains estiment que le Département de la sécurité intérieure aurait gaspillé quelque 15 milliards de dollars dans des contrats pourris. Même s’il est difficile de lui en attribuer seul le mérite, il a toutefois réussi à éviter toute nouvelle attaque terroriste sur sol américain depuis sept ans.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :