dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Cryptographie : des chercheurs de Dublin College University ont participé (...)

Cryptographie : des chercheurs de Dublin College University ont participé au craquage d’un code jusqu’ici inviolable

Bulletins-electroniques.com

samedi 6 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Des chercheurs de DCU, le doctorant Neill Costigan et le professeur Michael Scott ont réussi à craquer un système crypté publié il y a 30 ans par Robert J McEliece, théoriste encodeur. Ce craquage a été annoncé à la conférence Post-Quantum Cryptography à Cincinnati (USA) fin octobre. Cette attaque réussie montre que la taille de la clé originellement proposé dans le système de McEliece est trop petite et doit être augmentée.

Le succès du Dublin College University faisait partie d’une attaque coordonnée par les cryptographes de 5 pays. Elle a été menée par le Professeur Tanja Lange et Christiane Peters (Eindhoven Technical University, TU/e) et le professeur Daniel J Bernstein (University of Illinois at Chicago) qui ont récemment publié que cette attaque était en pratique réalisable grâce à leur nouveau logiciel.

Costigan et Scott ont fait tourner le logiciel à l’Irish Centre for High-End Computing durant 8000 heures CPU et ont achevé le craquage. Les autres pays ont cumulativement fait tourner le logiciel durant 200.000 heures CPU mais n’ont pas eu la chance des irlandais.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :