vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Cyber-criminalité : éditeur de sécurité IT recherche ingénieurs de (...)

Cyber-criminalité : éditeur de sécurité IT recherche ingénieurs de talent

Phil Muncaster, Vnunet.com

samedi 6 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Selon Kaspersky Lab, le marché de la cyber-criminalité pèse 100 milliards de dollars. Seuls des experts peuvent mener une riposte.

Pas moins de 15 millions de nouveaux malwares ont été détectés cette année, mais les profesionnels de la sécurité peinent encore leur inventaire à jour, notamment à cause de la sophistication de plus en plus poussée des ses logiciels malveillants, explique Kaspersky Lab.

"Il ne serait pas surprenant que la valeur de la cyber-criminalité organisée [en 2008] soit de 100 milliards de dollars", estime Eugene Kapersky, le fondateur de la fime de logiciels de sécurité du même nom. "Malheureusement, l’industrie anti-malwares est dans un état de panique. Elle a seulement fini par comprendre qu’elle doit augmenter ses investissements dans les technologie de détection".

Eugene Kaspersky estime qu’il existe des "dizaines de milliers de cyber-criminels", et que les entreprises spécialisées dans la sécurité informatique n’hésitent pas à pratiquer l’espionnage technique et à se battre entre eux pour recruter les meilleurs ingénieurs et ainsi toujours rester dans la course.

"Il est très difficile de trouver assez d’ingénieurs talentueux", explique-t-il. "Mais nous n’embaucherions jamais un cyber-criminel, parce qu’il est plus simple de développer une attaque que de développer une protection".

Kapersky a développé des partenariats avec les universités russes, réputées pour leurs capacités en ingénierie et en technologie. L’éditeur utilise les conférences universitaires pour prospecter et recruter de nouveaux talents, selon les propos de Nikolay Grebennikov, le vice-président en recherche et développement chez Kaspersky Lab.

Sur le même sujet, le fournisseur en services de sécurité MessageLabs a publié son dernier rapport sur les menaces surgies cette année. Il signale une augmentation annuelle de plus de 80 % des blocages de nouveaux sites Web malveillants, soit une moyenne de 2 290 par jour. Le fabricant a attribué cette augmentation à une hausse des attaques via l’injection de requêtes SQL.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 4 décembre 2008 et intitulé 15 million new malware types discovered in 2008


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :