lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le blindage réactif se modernise

Le blindage réactif se modernise

Gizmodo.fr

dimanche 7 décembre 2008, sélectionné par LL

logo

La nouvelle roquette antichar RPG-30 récemment présentée en Russie emploie une ruse de sioux pour contrer les systèmes de défenses actives : elle tire une petite roquette leurre factice qui précède la roquette principale. Ceci permet de leurrer les systèmes de défense qui attaquent le leurre et sont trop occupés pour arrêter la véritable arme qui suit environ un dixième de seconde derrière.

Les roquettes du RPG sont apparemment capables de percer un blindage de 650 mm d’acier et sont également capables de percer les blindages réactifs, ce qui leur vaut le surnom de “tueur d’Abrams”.

C’est assez ironique dans la mesure où l’Abrams M1 n’emploie pas de blindage réactif, pas plus que son équivalent britannique le Challenger 2, qui sont l’un et l’autre dotés d’un blindage solide perfectionné. Et il faudrait un tir particulièrement adroit ou plusieurs impacts pour vraiment endommager l’un de ces mastodontes. Les tanks russes ont en revanche recours au blindage réactif, notamment sur les T72 et leurs T80. Quoi qu’il en soit, on dirait bien que l’éternel combat entre l’épée et la cuirasse n’est pas prêt de cesser.

JPEG - 57.9 ko

(Wired)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :