mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > La VoIP, prochaine cible des pirates, prévient Nortel

La VoIP, prochaine cible des pirates, prévient Nortel

Olivier Chicheportiche, Silicon.fr

mercredi 19 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La téléphonie sur Internet pourrait être exploitée à court terme afin de véhiculer des codes malicieux et du spam

Partout en Europe et dans le monde, la téléphonie sur Internet se développe. On compte 1,5 million d’utilisateurs en France et l’institut d’études Forrester estime qu’en 2010, elle représentera 30% des appels résidentiels en Europe.

Pour autant, cette technologie n’est pas exempte de failles de sécurité. Et certaines grandes institutions ont déjà pris les devants. Nous l’évoquions ici, les services de défense du ministère de l’Education et de la Recherche auraient exigé le bannissement du logiciel Skype de toutes les universités et autres services attachés au ministère via une note de sécurité ’confidentiel défense’.

Skype déclare que la sécurité est bien au rendez-vous avec le chiffrement des communications. Mais est-ce suffisant ?

Pour l’équipementier canadien Nortel, la réponse est non. Le groupe estime que la VoIP en général deviendra la cible favorite des pirates d’ici quelques années.

La téléphonie sur Internet pourrait devenir le vecteur de spam et de codes malicieux d’ici deux ans, prévient Nortel qui estime que les pirates "amélioreront" leurs capacités à exploiter cette technologie à mesure que celle-ci est adoptée en masse par les entreprises et les particuliers.

D’ailleurs, Nortel estime que les dérivés de la VoIP comme la visioconférence seront également des cibles de choix car elle utilise la même technologie de transport.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :