lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Publication de 67 noms d’ex-agents des services secrets à la radio (...)

Publication de 67 noms d’ex-agents des services secrets à la radio bulgare

AFP

jeudi 18 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

La commission bulgare chargée de l’ouverture des archives des services secrets communistes a publié jeudi les noms de 67 anciens agents et collaborateurs qui ont occupé des postes à responsabilité à la radio nationale après la fin du communisme.

Treize autres cadres moyens qui continuent à travailler pour le service du renseignement civil et militaire ont été identifiés, mais leurs noms ne seront pas publiés, conformément à la loi.

La plupart des agents et collaborateurs dont les noms ont été révélés travaillaient pour la police politique, le service de contre-espionnage ou pour le renseignement militaire.

Plus de 700 responsables de la radio ont été soumis à cette vérification qui n’entraîne cependant aucune conséquence légale.

La commission avait annoncé en novembre que 43 ex-agents et collaborateurs des services secrets avaient obtenu des postes à responsabilité à la télévision nationale, mais les noms de six d’entre eux ont été tenus secrets.

En octobre la commission a dévoilé les noms de 21 responsables de l’agence de presse nationale BTA depuis 1989 dont quatre directeurs généraux. La plupart d’entre eux ont travaillé sous le régime communiste pour les services secrets sous la couverture de correspondants de BTA dans les pays occidentaux.

La commission applique une loi adoptée en décembre 2006 qui prévoit une ouverture presque totale des archives des services secrets communistes. Seuls les cadres moyens qui travaillent toujours pour le renseignement sont épargnés. Un membre sur six des gouvernements post-communistes bulgares a été agent ou collaborateur des services secrets, selon les rapports de la commission. Le président Guéorgui Parvanov a lui-même été répertorié au nombre des "collaborateurs" des services de renseignement, une activité qu’il nie avoir exercée.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :