mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Hervé Morin précise les contours du volet défense du plan de relance de (...)

Hervé Morin précise les contours du volet défense du plan de relance de l’économie

Ministère de la Défense

jeudi 18 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre de la Défense s’est rendu le jeudi 18 décembre dans les locaux de la société Panhard, à Marolles-en-Hurepoix (91) qui, comme de nombreuses sociétés françaises de l’industrie d’armement, va bénéficier du Plan de relance économique du gouvernement, dont l’objectif est de soutenir leur activité.

La société Panhard, qui avait produit le véhicule blindé léger (VBL ) pour les armées, est maître d’œuvre du programme du Petit véhicule protégé (PVP ), que l’armée de terre a déjà commandé à plus de 900 exemplaires, pour équiper progressivement les forces françaises en Afghanistan.

Au total, ce sont 2, 335 milliards d’euros qui vont être injectés dans l’économie française par le ministère de la défense - recherche, industrie, bâtiments et travaux publics - dont 1,425 milliards d’euros qui permettront de développer les programmes attendus par les forces et prévus par le Livre Blanc .

Les 700 millions déjà accordés à la recherche seront augmentés de 110 millions supplémentaires, qui financeront des secteurs clés pour l’exportation, comme l’aéronautique ou l’électronique. 220 millions seront consacrés à la remise en état des infrastructures de la défense, avant de procéder à l’externalisation de leur entretien.

Cette enveloppe servira à des secteurs fragilisés par la crise, comme la filière munitionnaire, l’industrie automobile ou la construction navale. Sont principalement concernés : le secteur naval - avec entre autres la construction d’un bâtiment de projection et de commandement (BPC ) de type Mistral ; le secteur terrestre - avec l’acquisition de véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI ) ; et le secteur aéronautique – avec notamment l’achat anticipé d’hélicoptères Caracal.

La Défense se place en tête des mesures de modernisation de l’Etat , avec notamment l’optimisation de la fonction maintien en condition opérationnelle des matériels. Acteur majeur du Plan gouvernemental de relance économique, le ministère de la Défense représente à lui seul 10% des projets de réforme.

Cédric Pitault

Le Petit véhicule protégé (PVP), que l’armée de terre a commandé à plus de 900 exemplaires, pour équiper progressivement les forces françaises en Afghanistan - Crédit DICOD


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :