lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La sécurité australienne craint l’espionnage par la Chine

La sécurité australienne craint l’espionnage par la Chine

Journal du Net

vendredi 19 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

L’Australie construit actuellement un réseau national large bande. Le pays s’appuiera pour cela sur l’opérateur Singtel et vraisemblablement aussi sur l’équipementier réseau Huawei, d’origine chinoise. Les agences de sécurité australiennes ont à ce titre fait part de leur crainte quant à une possible collaboration du constructeur avec le gouvernement chinois pour des opérations d’espionnage informatique. Le fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, est un ancien officier de l’armée chinoise.

Des soupçons de collusion avec le pouvoir font régulièrement l’objet de rumeurs. Informée des réticences de certains politiques australiens, l’entreprise a rappelé que l’entreprise était une société privée possédée à 100% par ses salariés. Ce n’est pas la première fois que l’équipementier chinois se voit reprocher ses origines. Les autorités américaines se sont ainsi déjà opposées au rachat de 3Com, propriétaire du fournisseur pour le gouvernement de solutions de prévention d’intrusions TippingPoint.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :