dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Monaco veut mettre l’Intelligence économique au service de la (...)

Monaco veut mettre l’Intelligence économique au service de la Principauté

SophiaNet.com

vendredi 28 octobre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Dès son avènement, le Prince Albert II de Monaco avait affiché sa volonté de mettre l’intelligence économique au service de la Principauté en lançant le CEPROM (Centre d’Etudes Prospectives pour Monaco), placé sous l’autorité notamment de Jean Mandelbaum. C’est sur ce thème de l’IE au service de Monaco que s’est tenu un premier séminaire, la semaine dernière, avec comme invité Alain Juillet. Ancien directeur de la DST, chargé auprès du Premier Ministre de la France d’une mission permanente pour développer le secteur de l’intelligence économique en France, Alain Juillet avait d’ailleurs participé quelques jours auparavant aux Rencontres de l’IE du Ceram Sophia sur un thème relativement similaire (IE et pôles de compétitivité).

A l’occasion de cette réunion qui s’est tenue au Palais Princier, Albert II a souligné qu’il lui paraissait "indispensable pour assurer le développement de notre pays d’initier de nouveaux projets à forte valeur ajoutée, centrés notamment sur le développement des connaissances et de l’intelligence." Plusieurs autres thèmes de séminaires ont déjà été prévus pour alimenter cette réflexion. Ils porteront sur :
- Quel sens pour les actions de protection de l’environnement ?
- La prospective au service du développement de la Principauté
- La quatrième vague technologique des NTIC
- Monaco, tête de pont des investissements chinois en Europe


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :