samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Finie la confession par téléphone

Finie la confession par téléphone

Lematin.ch

dimanche 28 décembre 2008, sélectionné par Spyworld

logo

Le patriarche copte prohibe les confessions par téléphone et par Internet

Le patriarche copte d’Egypte Shenuda III a interdit aux fidèles de se confesser par téléphone, redoutant que les services de renseignement égyptiens ne laissent traîner des oreilles indiscrètes, a rapporté hier un quotidien indépendant. « Les confessions par téléphone sont interdites, car il y a un risque que les téléphones soient sur écoute et qu’elles parviennent à la sécurité d’Etat », a déclaré Shenuda III au journal Al-Masri al-Yom.

Pas secrètes

Le patriarche, chef de la plus importante Eglise chrétienne d’Orient, a également estimé que les confessions sur Internet n’étaient pas valables car susceptibles d’être lues par les internautes.

Contrairement aux catholiques, qui avouent leurs péchés au prêtre dans le secret du confessionnal, les coptes sont face à lui durant la confession. Celle-ci doit rester purement privée et le prêtre est tenu d’en respecter le secret, y compris sous la menace. Depuis peu de temps, les chrétiens égyptiens ont toutefois pris l’habitude de se confesser par téléphone, selon le patriarche Anba Morcos, porte-parole de l’Eglise copte.

Le Vatican ne reconnaît pas les confessions par téléphone ou sur Internet. L’archevêque John Foley, président du Conseil pontifical pour les communications sociales, a estimé que « la confession exige la présence physique du prêtre et du pénitent ».


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :