mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’amiral à la retraite Dennis Blair va diriger le renseignement (...)

L’amiral à la retraite Dennis Blair va diriger le renseignement américain

Corine Lesnes, le Monde

samedi 10 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Barack Obama met la dernière main à son équipe gouvernementale. A dix jours de son investiture, le président élu a annoncé, vendredi 9 janvier, qu’il avait choisi l’amiral à la retraite Dennis Blair pour diriger les 16 agences du renseignement américain. Il a confirmé qu’il désignait l’ancien chef de cabinet de Bill Clinton, Leon Panetta, comme directeur de la CIA, l’Agence centrale de renseignement.

A ces deux nouveaux membres de l’équipe de sécurité nationale, il a demandé de mettre en avant "des appréciations fondées seulement sur les faits", sans rechercher "des informations qui viendraient en soutien d’un programme idéologique". Pour couper court aux critiques contre M. Panetta, 70 ans, un gestionnaire sans expérience précise du renseignement, il a souligné que celui-ci "avait toute sa confiance" et aurait une "influence substantielle" à la tête d’une agence très malmenée par la rivalité avec le Pentagone dans la préparation de la guerre contre l’Irak.

M. Obama a aussi annoncé la désignation de John Brennan, un ancien hiérarque de la CIA, comme conseiller présidentiel en matière de lutte antiterroriste. Il avait été question de lui pour diriger l’agence, mais cette hypothèse a été écartée. Questionné en 2006 sur les méthodes d’interrogatoire de la CIA, M. Brennan avait estimé qu’il fallait de temps en temps "retirer les gants". Selon la presse, il a réussi à convaincre M. Obama qu’il n’était pas intervenu dans la mise en place des techniques de torture comme le waterboarding (simulation de noyade).

Du côté du département d’Etat, Hillary Clinton aurait choisi l’ancien négociateur Dennis Ross comme envoyé spécial pour le Proche-Orient et l’Iran. L’ancien ambassadeur à l’ONU Richard Holbrooke serait chargé du Pakistan et de l’Afghanistan. L’un des fondateurs du Center for a New American Century (CNAS), Kurt Campbell, devrait devenir le chargé de l’Asie, remplaçant notamment Christopher Hill sur la Corée du Nord. Professeur à Princeton, Anne-Marie Slaughter devrait diriger le département de la planification stratégique. Enfin, Philippe Gordon, spécialiste de l’Europe et des stratégies antiterroristes à la Brookings Institution, doit devenir secrétaire d’Etat adjoint chargé de l’Europe.

Au Pentagone, Michele Flournoy, cofondatrice du CNAS, deviendrait directrice de la planification. Les auditions de confirmation au Sénat de Mme Clinton doivent commencer dès le 13 janvier, une semaine avant la prise de fonctions.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :