mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Pour entrer aux USA, inscrivez-vous (obligatoirement) sur le (...)

Pour entrer aux USA, inscrivez-vous (obligatoirement) sur le web

LCI.fr

lundi 12 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

- Pour se rendre aux Etats-Unis, il faut désormais remplir une fiche d’information en ligne. Elle remplace celle que les voyageurs devraient remplir dans l’avion.
- Les autorités seront dans un premier temps tolérantes à l’égard des voyageurs ayant omis de faire leur demande en ligne. Mais ces derniers s’exposent à être retardés à la frontière.

Depuis ce matin, pour se rendre aux Etats-Unis, il est indispensable de remplir l’ESTA. Derrière cet acronyme se cache l’Electronic System for Travel Authorization, la nouvelle fiche de renseignement du gouvernement américain, que chaque voyageur français, européen et japonais doit désormais remplir avant de poser un pied dans l’avion. Cette demande d’autorisation préalable doit être complétée sur le web pour les cours séjours touristiques ou professionnels sans visa (A cette adresse : https://esta.cbp.dhs.gov/). Elle remplace l’actuelle fiche de renseignements, qui était jusqu’à présent remplie dans l’avion par les voyageurs.

"C’est un service gratuit et l’autorisation est donnée très rapidement, presque immédiatement", assure une responsable du département de la Sécurité intérieure. Une fois accordée, l’ESTA sera valable pendant deux ans. En cas de refus, les voyageurs sont invités à faire une demande de visa auprès d’une ambassade des Etats-Unis. "Pour des raisons de sécurité, nous ne souhaitons pas dans de nombreux cas donner les raisons" des refus, explique la responsable, qui ajoute que les autorités seraient dans un premier temps tolérantes à l’égard des voyageurs ayant omis de faire leur demande en ligne. Mais ces derniers s’exposent à être retardés à la frontière.

Taux de satisfaction : 99%

Le formulaire à remplir est actuellement disponible en 22 langues. Il demande diverses informations aux voyageurs (numéro de passeport, adresse...) et leur pose des questions telles que : "Vous livrez-vous au trafic de stupéfiants ou êtes-vous toxicomane ? Avez-vous autrefois été impliqué(e), ou êtes-vous maintenant impliqué(e), dans des activités d’espionnage"...

L’ESTA figure parmi les recommandations de la commission du 11-Septembre censées compliquer l’entrée sur le territoire américain pour d’éventuels terroristes. Depuis sa mise en place facultative août dernier, près de 1,2 million de voyageurs venant de 35 pays l’ont déjà utilisée, avec un taux de satisfaction de 99%, explique la responsable, qui souligne que les Etats-Unis recevaient entre 16 et 20 millions de visiteurs par an provenant des pays concernés.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :