dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Dassault-Thales : les raisons d’un mariage

Dassault-Thales : les raisons d’un mariage

Alain Ruello, les Echos

lundi 12 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Attention, mouvement de capitaux dans le paysage français de la haute technologie. Résumé de l’affaire : à court d’argent, Alcatel-Lucent a décidé de vendre ses 21 % dans Thales, et a topé avec Dassault Aviation pour les lui vendre. L’accord n’attend plus que le feu vert des autorités de la concurrence pour entrer en application. Au passage, l’avionneur va reprendre les 5 % détenus pas sa maison mère ce qui portera sa participation à 26 % du capital de l’un des plus importants fournisseurs des armées françaises. A quasi égalité avec l’Etat.

A ce stade, une question demeure sans réponse : qu’est-ce qui motive Dassault à dépenser 2 milliards d’euros - soit un peu moins de la moitié de sa trésorerie - pour se retrouver certes en position d’actionnaire privé de référence de Thales, mais avec des droits rognés par rapport à ceux dont disposait Alcatel-Lucent ? Surtout qu’en ces temps de crise, qui fragilise les ventes de Falcon, la prudence impose de conserver ses réserves bien au chaud.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :