lundi 1er septembre 2014

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Cyber-criminalité : le FBI milite pour une coopération internationale

Cyber-criminalité : le FBI milite pour une coopération internationale

Iain Thomson, Vnunet.com

jeudi 15 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’agence gouvernementale a présenté sa nouvelle équipe de traqueurs de cyber-criminels. Une façon d’illustrer les effets positifs d’une collaboration internationale.

Le FBI souhaite que la coopération se développe au niveau international en ce qui concerne les lois visant à lutter contre les cyber-criminels. C’est ce que l’agence gouvernementale a annoncé lors de la première Conférerence internationale sur la cyber-sécurité qui s’est tenue il y a quelques jours à New York.

L’objectif de cette conférence était de rassembler des entreprises, des responsables juridiques et des tiers ayant un intérêt dans le combat contre la criminalité en ligne. "Lorsque le FBI a décidé de sponsoriser cette conférence, son objectif était de construire et de forger des relations durables pour le combat contre l’utilisation terroriste et criminelle d’Internet", a déclaré Joseph Demarest, responsable du bureau de New York du FBI. "Cette conférence marque le début d’une plus grande coopération internationale".

Le Bureau d’Investigation américain a illustré les effets positifs de cette collaboration entre pays en présentant les travaux de la nouvelle équipe d’investigation sur les intrusions informatiques, en activité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et qui dispose maintenant de la contribution des ressources de 55 états membres.

Le FBI a cité un exemple de la réponse de cette équipe aux attaques cyber-criminelles. Tout commence par une intrusion dans une banque de Mexico City, initialement routée via un ordinateur de New York. Cette intrusion était en réalité contrôlée à partir d’un ordinateur de Corée du Sud, lui-même contrôlé à partir d’un ordinateur situé en Thaïlande, où la police locale a pu finalement procéder à l’arrestation du pirate.

Grâce à la coopération inter-réseau, l’équipe a pu repérer le véritable coupable et l’arrêter en quelques heures, plutôt qu’en quelques semaines ou quelques mois. "Au bout du compte, il faut montrer que les actions de cyber-criminalité ont des conséquences similaires, quel que soit le pays", explique Christopher Painter, Deputy Assistant Director de la Cyber-Division du FBI. "Les criminels doivent savoir qu’il n’y a plus aucun endroit où se cacher".

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 14 janvier 2009 et intitulé FBI calls for global co-operation on cyber crime


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :