lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Pakistan : Al-Qaïda plus en sécurité, selon la CIA

Pakistan : Al-Qaïda plus en sécurité, selon la CIA

LeJDD.fr

vendredi 16 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Les chefs d’Al-Qaïda ne se sentent plus en sécurité à la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan en raison de la pression américaine et pakistanaise et d’un soutien faiblissant dans la population locale, a affirmé jeudi le patron de la CIA Michael Hayden. Le général américain a également défendu lors de son discours d’adieu devant les journalistes la pratique du "waterboarding", une technique de simulation de noyade, soulignant que les méthodes de l’agence de renseignements américaine, bien que critiquées, étaient efficaces. "L’agence n’a rien fait de tout cela avec enthousiasme. Elle l’a fait par devoir, et en tout légalité", a dit Hayden, en poste depuis deux ans et demi. Sa déception reste de n’avoir pas capturé Oussama Ben Laden, le chef de file d’Al-Qaïda accusé d’être le cerveau des attentats du 11 septembre 2001. Mais selon Hayden, ses adjoints et lui ne sont plus en sécurité dans leurs caches montagneuses du Pakistan. "Le grand danger était - c’est un euphémisme - que la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan soit un endroit sûr pour Al-Qaïda", a dit Hayden. "Je crois que la direction d’Al Qaïda pense aujourd’hui que ce n’est ni un endroit sûr, ni même un abri", a-t-il ajouté.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :