mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Crash d’hélicoptère : Hervé Morin est arrivé au Gabon

Crash d’hélicoptère : Hervé Morin est arrivé au Gabon

AFP

dimanche 18 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre de la Défense, Hervé Morin, est arrivé dimanche à Libreville, après le crash samedi soir au large du Gabon d’un hélicoptère de l’armée transportant dix hommes dont 2 sont morts et 6 toujours disparus, a-t-on appris de sources française et gabonaise.

Après une courte visite au centre de commandement du Camp De Gaulle où sont stationnées les Forces Françaises au Gabon (FFG), le ministre s’est rendu en hélicoptère sur le bâtiment La Foudre, d’où avait décollé le Cougar qui s’est abîmé en mer et qui se trouve sur la zone des recherches.

Il devrait revenir à Libreville s’entretenir avec les familles au Camp De Gaulle, rendre visite à un des survivants puis aller au Palais présidentiel pour rencontrer le président gabonais Omar Bongo Ondimba.

Le Cougar avait décollé à 20H08 locales (19H08 GMT) de La Foudre, qui croisait à une cinquantaine de kilomètres des côtes gabonaises lors d’un exercice militaire franco-gabonais.

Il s’était abîmé en mer quelques instants après son décollage, au large de Nyonié, une petite localité située entre Libreville et la ville portuaire de Port-Gentil (sud).

L’épave de l’appareil a été localisée sans qu’on sache encore s’il y a des militaires dans l’hélicoptère.

Sur les dix militaires qui se trouvaient à bord de l’appareil, quatre appartenaient au détachement de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT) basé à Libreville. Parmi eux, figurent les deux soldats décédés, un survivant légèrement blessé léger et l’un des disparus.

L’autre unité frappée par cet accident, le 13e Régiment de dragons parachutistes de Dieuze (Moselle), compte cinq disparus dans ses rangs ainsi que le soldat retrouvé indemne, tous commandos des forces spéciales.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :