mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > USA : le futur chef du renseignement rejette la torture et les (...)

USA : le futur chef du renseignement rejette la torture et les écoutes

AFP

jeudi 22 janvier 2009, sélectionné par Spyworld

logo

L’amiral à la retraite Dennis Blair, désigné par le président Barack Obama pour diriger le renseignement américain (DNI), a estimé jeudi que la torture était "illégale, immorale, et inefficace", lors d’une audition devant une commission sénatoriale.

"La torture est illégale, immorale, et inefficace", a-t-il déclaré devant la devant la Commission sénatoriale du renseignement, qui devait valider sa nomination.

Il s’est par ailleurs engagé à "ne pas soutenir des activités de surveillance réalisées sans autorisation légale".

Au nom de la guerre contre le terrorisme lancée après le 11-Septembre par le président George W. Bush, la CIA, principale agence américaine de renseignement, chapeautée par le DNI, a reconnu avoir eu recours à des pratiques généralement considérées comme de la torture.

Les services de renseignement américains ont également été critiqués pour avoir mis en place un programme controversé d’écoutes extrajudiciaires.

L’amiral Blair devrait hériter d’un poste créé après les attentats du 11 septembre 2001, avec pour mission de chapeauter l’ensemble de la communauté américaine du renseignement, dont la CIA.

Dennis Blair doit succéder à Mike McConnell, également ancien amiral, qui avait pris la direction du Renseignement américain en février 2007. Il était le second responsable à occuper ce poste.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :